Breton Jean-Pierre


Auteur de romans pour s’évader.
jp-breton-auteur.fr/

Passionné par la vie, les gens, les sciences, les arts, la nature, la société, enfin curieux de tout, quoi !
Ainsi, je n’ai jamais trop bien su quoi faire de mon existence : scientifique, fonctionnaire, artiste, écrivain (c’est pareil !), jardinier, père, amant, aventurier, pêcheur à la ligne, bénévole et psychologue… Officiellement, je suis un ingénieur agronome mâtiné d’informaticien, et maintenant retraité. Autrement dit, libre et créatif !

Sensible à l’excès, un brin émotif, il me fallait déverser le trop plein de mes passions et de mes déchirements sur du papier, par écrit ou par dessin. J’ai privilégié la première méthode. Allez savoir pourquoi ! J’écris depuis toujours, mais l’oisiveté et les hasards de la vie aidant, je suis tombé dans ce piège : écrire des romans… Raconter des histoires, tenir en haleine des lecteurs inconnus, partager des images et des émotions, voilà bien là de quoi me faire lever de bonne heure et coucher tard, et travailler d’arrache pied pendant des mois !

En 2015, je publiai mon premier roman, LA BARTASSE. La rencontre d’une femme terriblement malheureuse et le récit s’est déroulé entre mes lignes tout naturellement. Puis chaque choc frontal, chaque souvenir fort, chaque senteur du passé, chaque angoisse du futur, alimentèrent mes récits. Quatre livres sont nés de cet acharnement maladif à écrire. Et ce n’est pas fini… La source est inépuisable !

« Labartasse », sorti en février 2015 (roman d’aventure et sentimental)

Paul VAIRON, artiste peintre, est obsédé par un amour immense, mais impossible. Sa quête effrénée à travers le monde, d’un idéal sublimé, le révèlera à lui-même. Il n’en sortira pas indemne. Mais y survivra-t-il ? Son fils, Michel VAIRON, publie le récit autobiographique de l’aventure magnifique de son père, dont les lignes émouvantes traduisent sans cesse le désarroi de cet homme perdu dans son rêve et terriblement seul, malgré ses multiples rencontres qui le transforment progressivement. Une découverte de l’amour sous toutes ses formes, un voyage initiatique…

« Je découvris effaré que j’aimais Claire d’un amour fou. Je ne la connaissais pas encore, ou si peu, et j’aurais donné ma vie pour elle, pour qu’elle soit heureuse, pour qu’elle soit éternelle. »

Acheter sur la boutique de l’auteur.

« Abandons et nudités », sorti en mars 2016 (roman)

Aurélie recherche éperdument le bonheur, même s’il est déjà bien tard… Riche Franco-Brésilienne, elle quitte le confort de son foyer brésilien pour rejoindre en Médoc ses racines et sa famille vigneronnes. Elle est alors victime de la lâcheté des hommes. Retrouvera-t-elle enfin l’amour de son fils qu’un lourd secret éloigne d’elle ? Aura-t-elle la force de reprendre son destin en main avant que la vieillesse ne l’assaille? Dans cette course contre le temps, saura-t-elle encore garder son âme de femme passionnée et libre?

« Leur amour, ou ce qui y ressemblait farouchement, s’affirma lorsque leurs corps se trouvèrent enfin, lorsqu’ils unirent leurs peaux et leurs souffles, lorsqu’enfin leurs sexes soudèrent leurs âmes. »

Acheter sur la boutique de l’auteur.

« Sous le reflet de l’eau », sorti en mars 2016 (roman)

En Auvergne douce et paisible des années 50, Gilles fit le dur apprentissage de la vie en découvrant la réalité terrifiante des adultes. Un drame épouvantable l’emporta dans les tréfonds de la détresse sans qu’il n’en souffle mot à quiconque pendant de longues années. Même pas à Asuka, son épouse japonaise, fidèle compagne de ses lointains voyages. Lorsqu’Asuka meurt, Gilles ose revenir à Sugères dans le Puy-de-Dôme, pendant une semaine, une éternité… Asuka, « sa petite geisha », l’aide encore de sa voix rassurante, à retrouver les traces de son passé douloureux, pour s’en guérir peut-être.
Un récit empreint d’émotion et de suspense. Une histoire pleine de rebondissements et de voyages. Une déclaration d’amour à l’Auvergne et à ses habitants. Une réflexion sur les aléas de l’enfance et de leurs conséquences.

« Aujourd’hui, Asuka tu es au takamagahara. Mais ton âme légère guide encore mes pas de vieil homme. Je te sais là, toujours douce et discrète, m’indiquant de ton sourire la voie du satori. »

Acheter sur la boutique de l’auteur.

« Bloody Cake, ou le mystère d’Alum Chine Road », sorti en novembre 2018 (thriller)

Côte méridionale anglaise : la préparation des fêtes de fin d’année bat son plein, mais une série de crimes atroces commis à Bournemouth vient perturber cette joyeuse ambiance. Les habitants apprennent avec horreur la découverte de plusieurs cadavres atrocement mutilés vers Alum Chine Road et dans la ville.
Le journaliste John Hurting et son jeune collègue Jimmy Collins débutent leur enquête sur cette affaire. Ils n’imaginent pas dans quel univers sordide elle va les plonger.
La célèbre écrivaine et gastronome Kat Longsilver, renommée pour ses livres sulfureux et son sublime « bloody cake », serait-elle liée aux abominables crimes ? John Hurting serait-il l’objet d’une terrible machination ? Les deux reporters semblent s’être engagés inexorablement et à leur insu, dans un monde décadent où l’éternité n’a pas de prix…

« BLOODY CAKE » : Un roman d’action haletant, un thriller inédit, un cauchemar éveillé…

« Ce mercredi soir du 3 décembre 2014, la brume enveloppait la plage de Westbourne d’une atmosphère étrange. Les dernières lueurs du jour s’estompaient dans un halo verdâtre à l’ouest, du côté de la presqu’île de Sandbanks… »

Acheter sur la boutique de l’auteur.


Curieux, passionné, créatif, bavard, bosseur.


« Le jour où écrire donnera un sens à votre vie, vous serez écrivain »

Joël Dicker


Mon auteur préféré est Georges Simenon, mon livre préféré est ‘Le Grand Maulnes’ d’Alain Fournier, ma saga préférée est ‘Secret de famille’ d’Irène Frain, mon personnage préféré est Bob Morane.