Huynh Quôc Tê


Auteur de romans policiers exotiques.
www.mayne.fr

HUYNH QUÔC TÊ est romancier, essayiste et éditeur. Ses romans, des thrillers, se déroulent dans cette Asie du Sud-Est qu’il connaît bien : Viêt-Nam, Hong Kong. Il a également donné une lecture très personnelle de l’Odyssée dans un essai, « Ulysse absent ».

Il est né au Viêt-Nam (alors Indochine Française), a participé à la « Guerre américaine » en tant que reporter. Après des études supérieures en France, il a exercé le métier de consultant en entreprise. Il a créé Les Editions de La Frémillerie et publié son premier roman « Les Eaux Douces » en 2009. Il a vécu, écrit et travaillé à Paris et en Bourgogne avant de s’établir en Nouvelle-Aquitaine. Il participe activement à la promotion en France de la littérature vietnamienne classique et contemporaine.

« Les Eaux Douces », sorti 22 mai 2015 (policier)

Un peu avant la fin de la guerre du Vietnam, on découvre l’histoire de Du, de son pays, des deux femmes qui se partagent son cœur, mais aussi de sa famille. On suivra par la suite l’histoire de Louis, ancien de la Légion qui se reconstruit une vie en France. Et on découvrira le destin croisé de ces deux hommes. Ce n’est ni une histoire de guerre, ni une histoire d’amour. Ce sont des histoires. Une histoire.

Acheter sur Amazon.

« Retour de l’émissaire à Hong Kong », sorti le 31 mars 2016 (policier)

Don, jeune reporter américain, vit de petits boulots à Bangkok (Thaïlande). Il est contacté par un ex-G.I. devenu écrivain de best-sellers, qu’il a connu pendant la guerre au Viêt-Nam. Celui-ci le charge de retrouver la fille métisse, née de ses relations avec une prostituée pendant la guerre. Ce sera désormais le métier rémunérateur de Don, exfiltrer des enfants du Viêt-Nam, métier qui lui permettra de vivre confortablement dans cette partie de l’Asie qui le fascine.

Jusqu’au jour où une Chinoise de Los Angeles vient lui demander de ramener son fils illégitime qui vient de déserter l’Armée Rouge et qui se cache à Hong Kong

Acheter sur Amazon.

« Ulysse absent », sorti le 15 février 2019 (essai)

Du retour d’Ulysse en sa patrie qu’avons-nous retenu ? Deux histoires parallèles : d’une part, le mari bravant les éléments pour revenir à son épouse, d’autre part, la femme, douce et fidèle.À relire le poème d’Homère, nous découvrons des détails, des couleurs oubliés : les péripéties étranges du voyage, l’existence des Phéaciens, les prétendants qui pillent la fortune familiale, le tissage de Pénélope. Mais, plus gênant, nous sommes en butte à des éléments parasites : l’existence d’un fils, Télémaque, son voyage à lui et ce qu’il en rapporte, la vengeance d’Ulysse et d’autres détours du récit qui rendent sa compréhension laborieuse. Nous ne nous rappelons plus comment l’histoire se termine.N’aurions-nous gardé des vers d’Homère que ce que nous sentons ne pas être d’Homère, c’est-à-dire des images intemporelles ?

Cet essai parcourt l’Odyssée en deux étapes. D’abord, un résumé précis invite à (re)découvrir l’œuvre. Cela permet dans un second temps d’approfondir la lecture, épisode par épisode.« Ulysse absent » : un voyage dans l’intimité d’Homère.

Acheter sur Amazon.

 

Lire, raconter, écrire, altérité, musique.

 

« … il est moins important, pour les hommes, de savoir qui ils sont que de savoir où ils sont. »

Peter Sloterdijk, Bulles (Sphères I)

 

Mon auteur préféré est Homère, mon livre préféré est ‘L’Odyssée’, ma saga préférée est La Comédie Humaine d’Honoré Balzac, mon personnage préféré est Ulysse.