Lacassin-Darre Christel


Auteure de récits de vie, de nouvelles fantastiques et policières.

Quarantenaire née à Toulouse, je vis dans la région tarnaise depuis la naissance de mes jumeaux, soit depuis 16 ans. J’écris depuis l’âge de 13 ans. Initialement, j’écrivais des poèmes et depuis quelques années, j’écris des récits de vie, des nouvelles fantastiques et policières.

L’écriture a toujours été une échappatoire, les aléas de la vie sont devenus un combat de tous les jours. A l’aide de ma plume, je les prends à bras-le-corps. J’aime photographier mes deux chats et la nature. Je lis depuis mon adolescence, des périodes sont plus propices à la lecture comme à l’écriture. Mes goûts en lectures sont très variés avec une préférence pour les romans policiers et fantastiques. J’ai de nombreux projets d’écriture et d’idées, mon cerveau est constamment en ébullition, je note tout et le moment venu, je travaille sur le projet définitif.

« Personne n’est innocent », sorti le 23 juillet 2016 (policier)

Cette campagne si tranquille devenait si sombre tout à coup. Que se passait-il ? Le corps d’une femme venait d’être retrouvé, ce dimanche matin, par des chasseurs. Camille, âgée de 30 ans, est aspirée dans la spirale des enfers avec son jumeau Julien. Terrorisée par l’état de son frère de plus en plus inquiétant et l’attitude de l’ami de celui-ci, elle garde en elle certains secrets inavouables concernant son frère.

Acheter sur Amazon.

« Devenir une autre », sorti le 25 janvier 2018(témoignage)

Je me pose de nombreuses questions, trop certainement, au sujet du regard des autres. Te croient-ils réellement malade alors que tu parais en bonne santé physiquement, que tu affiches une bonne mine alors que tu es piégée dans un corps malade ? Confrontée à la bienveillance de certains, je suis étonnée et désorientée. Confrontée à l’indifférence des autres, je suis perturbée. Je ne dis mot sur mes maux, car j’ai l’impression d’être jugée malade imaginaire. Je n’ai pas l’impression de me plaindre pour attirer la compassion des gens, au contraire. Parfois, j’ai juste besoin de m’exprimer pour aller mieux. Chaque jour pour moi est un combat. J’apprends à vivre avec la douleur et la fatigue. Il y a des jours avec et des jours sans. Quand je me lève certains matins, je tiens la journée en mode zombie. Je me maquille alors pour cacher ma blancheur et mes cernes, mais je n’ai pas de maquillage miracle qui tient toute une journée ou qui cache vraiment tout. Dommage ! De nouveau blanche comme un cachet d’aspirine et mes cernes sous les yeux, je ressemble de plus en plus à Morticia de la famille Adams. Mon endométriose, mes diverticules ridicules, mes discopathies et tout le reste, je leur tourne le dos. Oubliez-moi douleurs !

Je souhaite sortir de l’ombre certaines maladies invisibles et invalidantes y compris les souffrances qui en découlent et faire bouger les mentalités en vous présentant quatre autres témoignages de femmes atteintes d’endométriose, ainsi que d’autres témoignages (épilepsie, leucémie aiguë lymphoblastique, sclérose en plaques, fibromyalgie, troubles digestifs, troubles musculo-squelettiques). Nous sommes tous différents et nous ne vivons pas de la même manière la maladie, la douleur et les aléas de la vie qui s’y rajoutent.

Acheter sur Amazon.

« Vers un nouveau chemin de vie », sorti en septembre 2019 (témoignage)

Notre vie est faite de plusieurs étapes. Plusieurs chemins s’offrent alors à nous, lequel prendre ? Dans la crainte de prendre le mauvais, nous nous interrogeons. Etre maître de nos choix, s’accomplir, chercher la sécurité, la reconnaissance et l’appartenance, l’essentiel est de donner la priorité à nos besoins et de vivre notre vie librement.

Ce livre est le récit de mon propre chemin mais aussi de celles et ceux que j’ai interviewés qui témoignent de leur parcours de vie personnel et professionnel.

Acheter sur Atramenta.

 

Rêveuse, courageuse, amoureuse, passionnée et sensible.

 

« Ce qui ne me tue pas me rend plus fort »

Nietzsche

 

Mon auteur préféré est Christian Signol, mon livre préféré est ‘La planète des singes’ de Pierre Boulle, ma saga préférée est Phitanie de Thiphane Croville, mon genre préféré est le policier.