Fabre Françoise


Chasseuse de coquilles, passeuse de mémoire(s).
http://www.lamagieduverbe.fr

Prof de math dans une précédente vie, amoureuse des mots et de leur histoire, gourmande de lecture(s), j’ai mis à profit ma retraite pour créer La Magie du Verbe, auto-entreprise de correction (humaine) de tout ce qui s’écrit. Je propose aussi la retranscription de récits de vie. J’ai récemment quitté Bordeaux pour l’Angoumois où je continuerai à accueillir mes 4 petits-enfants..

Ses différents travaux en tant que correctrice :

– plusieurs mémoires
– plusieurs sites Internet
– des rapports pour une agence de communication
– des présentations PowerPoint
– une thèse d’économie géographique (2013)
– des livres pour des auteurs indépendants (depuis 2015)
– des livres pour une maison d’édition (2015-2017)
– un essai scientifique (août 2017)
– un rapport annuel pour un organisme de santé (2018)
– un essai philosophique (2018)


Bienveillante, exigeante, impatiente, tendre, gaie.


Ma dernière saga lue (et dévorée), je devais avoir entre 15 et 17 ans, avant-hier donc !, « La lumière des justes », mon livre préféré (actuellement) est « L’enfant qui mesurait le monde » de Mehdi Arditi, mon genre préféré est le roman policier, mon personnage préféré est « Danglar » (chez Fred Vargas).