Battistuta Gilles


Auteur de romans contemporains mêlant intrigues et mélodrames.
https://ecrireinfo33.wixsite.com/lesmotsdulivre

Né en 1954 et faire comme un célèbre acteur français : parler de moi à la 3ème personne.
L’auteur a suivi des études techniques qui lui ont fait aimer l’art sous toutes ses formes. Mais, très vite, l’attrait du côté littéraire l’emporte. Ecrire est devenu un élément vital et incontournable de sa vie.
Par la plume, il exprime son côté artistique comme d’autres emploient la peinture, la sculpture ou la musique. Ecrire, c’est partager ses ressentis, c’est exprimer des idées, c’est communiquer avec les autres.
Le contact avec ses lecteurs devient donc rapidement un élément de satisfaction incontournable. Il enchaîne alors, avec un plaisir évident, les rencontres dans les salons du livre ou lors des dédicaces organisées au gré de ses déplacements.



« La Dynastie des Douze », sorti en juin 2018 (roman d’aventure)

Une enquête hors du commun qui va emmener Max Lagardère dans un univers irrationnel duquel il aura bien du mal à s’extraire.
Noël 1561. Les Huguenots sont entrés dans la ville. La cathédrale Saint-Jean-Baptiste est saccagée. Les prêtres sont mutilés au nom d’une autre foi.
Cinq siècles plus tard, lorsque Théophraste Le Gall, archéologue, arrive dans le sud-Gironde, il n’imagine pas exhumer un pan obscur de l’histoire d’un notable Bazadais.
En découvrant cette grille dissimulée dans l’épaisseur des remparts de la cité, il ouvrira une faille énigmatique dans la mémoire du passé de Richard de la Malde.
Accompagné de sa fidèle alliée Amandine, le « Privé » quimpérois deviendra alors au grand dam de cette dernière, le révélateur de la destinée de deux êtres que tout oppose depuis quatre cent cinquante-cinq ans.

Acheter sur Amazon ou la Lulu.





« Le Printemps Ressuscité », sorti en novembre 2015 chez Mon Petit Éditeur

Max Lagardère, romancier, vit en Gironde avec sa compagne, Clotilde, maniaco-dépressive, et leur fils Alexis.
La maladie mentale au long cours de cette dernière va les mener sur des chemins parsemés de souffrances, d’embûches et de démêlés judiciaires.
Entre manipulations, mensonges et tromperies, il s’en suivra une longue descente jusque dans les méandres de la folie humaine.
Mais Max est à bout et continuer à aimer comme ça lui semble au dessus de ses forces. Incapable de donner du sens à sa vie, il s’enfonce inexorablement dans une spirale infernale de laquelle aucune issue heureuse ne semble pouvoir émerger.
Le destin décidera pour lui et mettra sur sa route une jolie trentenaire, Cynthia. Cette dernière l’accompagnera alors dans des tribulations insensées qui les conduiront du golf de Saint-Tropez jusqu’à cette petite chapelle bretonne, le mêlant ainsi à des mondes dont il ne soupçonnait même pas l’existence.

Acheter sur Amazon, la Fnac ou le site de l’éditeur.

« On a volé Saint-Nonna », sorti en novembre 2016 chez Mon Petit Éditeur

Qu’un parchemin vieux de plusieurs siècles surgisse des entrailles de l’église Saint-Nonna à Penmarc’h et c’est tout un pan du microcosme local qui vole en éclat.
Comment déchiffrer ces mystérieux signes cabalistiques écrits avec le sang même des suppliciés d’un autre temps, sur cette feuille de chiffon ?
Qui veut donc s’approprier ces richesses enterrées quelque part, il y a bien longtemps, dans cette partie du sud Finistère ?
Parfois, il n’est jamais bon de fouiller dans le passé et profaner la tombe d’un combattant de l’ombre peut déclencher l’ire de protecteurs occultes.
Pour résoudre cette énigme, Max et Amandine, enquêteurs chevronnés que rien ne prédestinait à travailler ensemble, vont allier leurs forces afin de déjouer les projets malveillants d’un adversaire insaisissable.
Soutenus dans cette quête par un allié inattendu, leurs investigations prendront des voies aussi complexes que périlleuses, laissant derrière eux un sillage aux couleurs de la mort.

Acheter sur Amazon, la Fnac ou le site de l’éditeur.


Curieux, passionné, pugnace, exigeant et anticonformiste.


« Ta vie ne te plaît pas. Alors bouges, t’es pas un arbre »

Jim Rohn


Mon poète préféré ne se conjugue pas au singulier, mon livre préféré est Le Neuf de pique de John Amila, mon genre préféré est le roman d’action, mon personnage préféré est Sherlock Holmes.