Zoungrana Catherine


Auteur de ‘La France cette étrang’ère’, membre SGDL et Plumes Indépendantes.
http://www.lacitedesmots.fr

Je commencerais par vous dire qu’il est difficile de se résumer en quelques lignes. Cependant, j’obéis à l’appel de la plume, une discipline à laquelle je me suis assignée parce que pour moi, elle est thérapeutique et dans mon idée du partage, se veut utile à moi-même, à la jeunesse à qui j’ai consacré une partie de ma vie. J’ai entraîné dans mon sillage, bon nombre d’autres auteurs puisque j’en ai publié plus de mille dans mes ateliers d’écriture. Et ce n’est pas fini… Sans prétention aucune, je me perçois comme une libre penseuse et je m’adapte au numérique en l’apprivoisant pour satisfaire les amateurs de plume non soumis au diktat des éditeurs élitistes, si souvent injustes, voir « macrophages » envers leurs auteurs.
C’est la raison pour laquelle, j’ai fini par choisir l’autoédition.
Je ne veux non pas briller par ma plume juste faire vivre ma pensée et susciter l’émotion, la discussion mais aussi la pertinence voir l’impertinence. Rien n’est figé, j’aime à croire que nous les auteurs d’aujourd’hui contribuons au changement des tendances, celui de la plume insoumise et exquise.

« Nassara, la fille au teint clair », sorti le 11 novembre 2007 (roman autobiographique)

Cathy est une petite fille « métisse » née en France en 1965 d’une maman blanche et d’un papa noir. Abandonnée à la naissance par sa mère biologique, son père naturel la confie à une famille nourricière bordelaise. Baignant dans un climat de tendre enfance les cinq premières années, elle se retrouve du jour au lendemain parachutée dans son pays d’origine, le Burkina Faso. Elle va alors devoir s’adapter à un autre mode de vie. Comment-va-telle vivre cette aventure ? Déchirée entre deux cultures diamétralement opposées, elle va apprendre à forger sa propre identité…

Acheter sur Librairie de Paris.

« Atelier n°2 : Tous à vos plumes ! », sorti le 2 novembre 2010 (recueil de nouvelles)

À travers ce recueil de nouvelles ; les jeunes auteurs en herbe de La Cité des Mots ont exploré avec délectation leur imagination foisonnante. Ils ne soupçonnaient pas tant de richesse et ont appris à créer chacune des scènes de leur récit. Ils ont été les maîtres du jeu de l’écriture et ont découvert qu’ils aimaient cela. Chacune des aventures vous plonge dans un univers distinct dont il est difficile de se détacher.

Acheter sur Librairie de Paris.

« Le prince charmant est un démon ! », sorti le 15 décembre 2010 (roman psychologique)

Le mythe du Prince Charmant se perpétue de génération en génération de façon très anodine. Ce roman satirique et réaliste dénonce les conséquences psychologiques sur les femmes inconsciemment conditionnées par cet idéal masculin dans les relations amoureuses. Entre illusion et désillusion, faut-il continuer d’y croire dans le monde d’aujourd’hui ? Si oui, à quoi peut-il ressembler ? L’auteur propose une réflexion philosophique sur ce personnage fantasmagorique qui pourrait trouver grâce aux yeux des femmes à travers cette approche originale.

Acheter sur Librairie de Paris.

« Atelier n°10 : Images de femmes », sorti en 2013 (sociologie)

L’image que la société nous renvoie sur les femmes ne se limite pas à un reflet dans le miroir, une apparition attractive sur les écrans. Tellement d’images encombrent notre tête autour de la femme, que sa vision s’est faite de plus en plus tronquée. Mais quel est donc cet être aux mille visages trop souvent écornés ?
Les élèves (classe d’accueil) du lycée P. Mendés France vont, à travers cet essai tenter d’apporter quelques réponses.

Acheter sur La cité des mots.

« L’écriture numérique pour les déshonorés de Balzac » (co-écrit avec Christelle Richard-Leclerc), sorti le 16 novembre 2014 (essai)

L’écriture numérique est une réponse pour lutter contre l’illettrisme. Pourquoi et comment ? Tel est le sujet d’étude et de réflexion de ce livre. À travers une analyse inspirée de récents résultats de la cour des comptes (bilans, chiffres, dispositifs…), deux professionnelles, enseignante et coach littéraire tentent d’apporter quelques pistes d’amélioration des techniques d’apprentissage du français en zone sensible. Christelle Richard-Leclerc et Catherine Zoungrana se sont appuyées sur leur collaboration en situation d’ateliers d’écriture pour mettre en exergue les difficultés des jeunes en ZEP, dans un système scolaire qui s’avère aujourd’hui désuet face à l’ampleur de la tâche confiée aux enseignants et au peu de moyens déployés. Malgré un contexte social et économique en crise qui ne favorise pas un climat de confiance entre les différents protagonistes, une réponse est née de cette fructueuse rencontre…

Acheter sur Librairie de Paris.

« La France cette étrang’ère », sorti le 29 novembre 2017 (essai)

Bienvenue en terre inconnue ! La France est une étrangère qui s’ignore… être français confère un statut patriotique qui se mérite. C’est tout du moins ce que j’ai cru et je me suis employée toute ma vie à croire en des valeurs qui n’existent plus. En ma qualité de citoyenne, de femme émancipée et engagée issue de la diversité, de mère d’une famille mixte, d’écrivaine membre de la SGDL, de créatrice-conceptrice, je déclare à la France toute ma déception comme tous les pseudos français, déçus de la République. Le vote ne reflète absolument pas la complexité de ma pensée, d’où ce manifeste, témoin de mon indignation, de ma révolte…

Acheter sur Bookelis.


Créative, autodidacte, libre, lucide, solidaire.


« Il faut vivre pour écrire et non pas écrire pour vivre »

Jules Renard


Mon auteur préféré est George Sand, mon livre préféré est ‘Le Parfum’ de Suskind, mon genre préféré est le roman thriller, mon personnage préféré est Mme De Merteuil dans ‘Les Liaisons Dangereuses’ de Laclos.