Vos Personnages et Vous… 09 – Christophe Matocq

03 juillet 2019

 

 « Vos Personnages Et Vous… »
Christophe Matocq

 

Malgré la saison estivale, nous ne perdons pas l’habitude de nos rendez-vous et nos auteurs continuent de vous accompagner sur la route des vacances. Aujourd’hui, c’est l’auteur Christophe Matocq qui nous tiendra compagnie. Il a signé une saga mêlant héroïc fantasy et intrigues policières et se définit comme altruiste, rêveur et utopiste. À ses côtés, Connor O’Connor…

Merci d’avoir accepté de participer à cette interview un peu différente ! Prêt ?

Oui

 

— Vous vivez une histoire d’amour avec un de vos personnages, lequel ?

Connor O’Connor, mon personnage principal, serait la personne qui me correspondrait le mieux. Il est doux, attentionné et extrêmement gentil.

 

— Il/elle finit par vous quitter, vous vous confiez à qui ?

Je me confierais à Grace Buckle, elle est toujours à l’écoute et je la soupçonne d’être un peu amoureuse de Connor… mais je sais qu’elle serait là pour moi.

 

— Vous avez bouclé tous vos textes en cours, vous vous offrez donc une pause bien méritée ! Vous vous échappez où et avec qui ?

Je m’échappe évidemment à Arcadia, la vallée perdue dans les Alpes qu’a découvert Connor. Je partirais sûrement avec Pistil, le farfadet qui est très drôle et avec lequel on ne s’ennuie jamais.

 

— Votre vie est en danger, vous ne pouvez contacter qu’un et un seul de vos personnages pour qu’il vous sauve. Vous appelez qui ?

Évidemment, j’appelle Gaxò, l’ami fidèle par excellence.

 

— Vous trouvez un chaton blessé et abandonné, vous ne pouvez pas le garder. Vous le confiez à qui ?

Je le confierais à Mary Buckle, ça lui ferait plaisir d’avoir un petit chat pour qu’elle ne se sente pas trop seule.

 

— Ambiance plus noire, vous sombrez du côté obscur. Qui serai(en)t le(s) parfait(s) acolyte(s) pour commettre un crime ?

Évidemment, Kò Badro, le kidnappeur et McCullen, le tueur.

 

— Vos univers et histoires se mélangent, vous devez écrire une romance entre deux personnages principaux de deux livres différents. Qui ?

Je ne peux pas spoiler, il faudra lire tous mes livres pour le savoir…

 

— Et entre personnages secondaires ?

Sûrement Yalf, le lutin bleu et la fée du lac…

 

— En parlant de personnages secondaires… ils en ont marre, se révoltent ! Vous devez écrire une histoire pour l’un d’eux. Lequel et quel genre ?

J’écrirais une histoire sur Grace Buckle, un bon roman policier à la Agatha Christie.

 

— Si ce n’est pas déjà le cas, la fin d’un de vos romans vire au conte de fées. Dernière phrase : ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. Qui y a droit ?

Tous, car on a tous le droit que notre vie devienne un conte de fées. Il suffit d’y croire et de tout mettre en œuvre.

 

— Et puisque nous en sommes aux fins, pensez-vous que certains de vos personnages auraient aimé avoir une histoire qui se termine totalement différemment ?

Bien souvent, oui, mes personnages aspirent à des choses, mais il leur arrive d’autres choses. Ils ne le savent pas, mais c’est toujours pour leur bien.

 

— Un dernier mot ?

Tous mes personnages sont une partie de moi, ou une partie des personnes que je connais. Ne serais-je pas Connor, froid et distant mais tellement attachant ? Ne serais-je pas Gaxò, l’ami fidèle sur lequel on peut compter. N’aurais-je pas une face plus sombre comme les méchants de mes romans ? Pour me connaître, la seule solution est de me lire…

 

Merci à Christophe pour les réponses et merci à vous, pour votre fidélité au rendez-vous. Comme toujours, je vous mets ici le lien de la page auteur, histoire de pouvoir poursuivre le voyage…

Dans deux semaines, le 17 juillet, Christopher Evrard vous attendra…

Au plaisir,

Flore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *