Vos Personnages et Vous… 11 – Chris Red

07 août 2019

 « Vos Personnages Et Vous… »
Chris Red

 

Très heureuse de vous retrouver ! Cette semaine, nous passerons notre mercredi en compagnie d’un auteur de science-fiction. Il se dit rêveur, passionné et optimiste, j’ajouterai qu’il est adorable. Son nom est Chris Red, il a signé pas moins d’une douzaine d’ouvrages et, accompagné de Leonida Butrika, une mystérieuse détective, il est venu répondre à mes questions…

 

Merci d’avoir accepté de participer à cette interview un peu différente ! Prêt?

Oui, je suis tout excité.

 

— Vous avez bouclé tous vos textes en cours, pour fêter cela, un ou plusieurs de vos personnages décident de vous organiser des vacances de rêves ! Qui s’occupe(nt) de tout et où vous emmène(nt)-il(s) ?

Mamadou Kondagmo, un rhinocorne, vient me chercher avec l’un de ses vaisseaux spatiaux et me transporte sur Animotopia, une planète exotique où nous allons nous la couler douce au milieu d’une palette variée de créatures vivantes se distinguant considérablement des humains.

 

— Cette petite pause est le moment de vous confier : vous avez le béguin pour un de vos personnages, qui est l’heureux(se) élu(e)

J’ai un petit béguin pour Leonida Butrika, une détective mystérieuse. Forte, courageuse, déterminée, intègre mais également séduisante et émotive, elle est dotée de qualités susceptibles de me faire chavirer.

 

— À quoi ressemble votre romance ? Passionnée ? Tendre ? Chaotique ?

Tendre et chaotique. Nous nous autorisons des élans de passion éphémère alors qu’elle court d’une planète à l’autre pour résoudre des affaires aussi sombres qu’angoissantes. Ainsi, nous ne pouvons pas profiter de moments de répit afin de roucouler.

 

— Ambiance plus noire, vous sombrez du côté obscur. Qui serai(en)t le(s) parfait(s) acolyte(s) pour commettre un crime ?

Michele Ribardielli, le général de la milice de feu Lazarus Stambouli. Convaincu de la noblesse de ses intentions, il me persuaderait de l’aider à fomenter un coup d’État et à prendre le pouvoir, quitte à nous salir les mains pour cela.

 

— On organise un casting pour un calendrier pour l’an prochain. Thème : les péchés capitaux. Un de vos personnages décide de tenter sa chance : il auditionne pour lequel ?

La flamboyante Maîtresse Brenda Shanahan. La luxure et la vanité font partie de ses atouts les plus précieux. Sulfureuse et sûre d’elle, elle a tout à fait sa place au sein de ce calendrier.

 

— Vos univers et histoires se mélangent, vous devez écrire une romance entre deux personnages de deux livres différents. Qui ?

Martha Stewart et Edwin Peters, je suis sûr que mon personnage issu de la saga des Quatre Éléments saurait résister à l’autorité de la première dame des États-Unis tout en suscitant son intérêt. Avec le temps, qui sait ce qui passerait entre eux… Parviendrait-elle à corrompre quelque peu son cœur pur ?

 

— Vous trouvez un chaton blessé et abandonné, vous ne pouvez pas le garder. Vous le confiez à qui ?

À Ieleana, la compagne de Natan Turdan dans la saga Les Quatre Éléments, elle le soignera et l’aidera à panser ses blessures. Il dormira sur ses deux oreilles en sa compagnie.

 

— Vos personnages secondaires se sont récemment concertés et ils sont arrivés à la conclusion qu’ils feraient d’excellents personnages principaux ! Vous décidez d’offrir cette chance à l’un d’eux, qui choisissez-vous et dans quel genre l’emmenez-vous ?

Oscar Maltanar, un bandit plutôt sympathique, une gentille fripouille à la Han Solo, je le verrais bien dans un roman SF futuriste où se mêlent action, aventure, suspense et éventuellement un soupçon de romance.

 

— Si ce n’est pas déjà le cas, la fin d’un de vos romans vire au conte de fées. Dernière phrase : ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. Qui y a droit ?

Leonida Butrika et Esteban Murillo, les deux protagonistes des Fils du Destin. Ils sont complémentaires et faits l’un pour l’autre.

 

— Et puisque nous en sommes aux fins, pensez-vous que certains de vos personnages auraient aimé avoir une histoire qui se termine totalement différemment ?

Indubitablement, Spot dans Les Fils du Destin, il aurait certainement aimé retrouver Keyla en des circonstances plus heureuses et moins terrifiantes.

 

— Un dernier mot ?

Je crois que j’aurais moi-même aimé être un personnage de l’un de mes livres. J’aurais adoré être embarqué dans l’intrigue des Fils du Destin, piloter un vaisseau spatial, naviguer de planète en planète afin de résoudre mon énigme personnelle.

 

Un grand merci à Chris pour cette parenthèse et l’enthousiasme qui nimbe ces lignes !  Comme je vous le disais, avec douze romans, il reste sans aucun doute toute une cohorte de personnages à découvrir ! Alors, si le cœur vous en dit, vous pouvez poursuivre le voyage sur la page auteur de Chris, elle se trouve juste ici.

Quant à moi, je vous retrouverai le 21 août, pour vous emmener visiter l’univers de Pierre Thiry…

 

Au plaisir,

Flore.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *