Wolkaiw (Antre du loup)


Chroniqueuse littéraire, investie et passionnée.
wolkaiw.blogspot.com

Wolkaiw, un pseudo extravagant pour une personnalité qui tente de s’affirmer. Wolkaiw, c’est en quelque sorte mon compagnon de route, ce double mystère, presque surnaturel, qui me pousse à aller de l’avant, me donne des ailes, m’insuffle l’envie de poursuivre sur ma lancée. C’est également le nom de mon blog, de mon « Antre du loup » que je chéris par-dessus tout. Sur ce dernier, vous trouverez de nombreuses chroniques, il se peut que d’autres articles viennent s’y greffer, rien n’est exclu, tout est question à réflexion.
J’aime découvrir de nouveaux univers littéraires, de nouvelles plumes… Je ne suis fermée à aucun genre, pourvu que ce soit bien écrit ! En véritable amoureuse des mots, l’envie d’écrire mon propre roman me titille souvent, il s’agit d’une pulsion que j’assouvirai un jour, c’est certain.

Blind de Joseph Kochmann : « Blind c’est des meurtres, des procès, une histoire violente et sanglante, parfois douce, souvent improbable et délirante. Un thriller atypique sur fond de justice… Méfiez-vous des apparences, avec ce livre vous vous méfierez de tout le monde, même du chat de votre voisine. Je n’aurai qu’un conseil à vous donner, ou peut-être deux : Parlez, ouvrez l’œil, restez à l’écoute, mais surtout : découvrez ce livre. » — chronique complète

La statuette étrusque de Michel Rouvère : « Guidée par une plume fluide, agréable mais surtout très immersive, j’ai passé un excellent moment en compagnie de Heiasun et Larthia. L’intrigue tout comme le cadre historique est fascinante. Le travail de recherche et la passion de l’auteur sont plus que perceptibles au fil des pages, offrant un supplément d’âme au récit, faisant vibrer le lecteur. Je ne peux que recommander ce livre aux passionnés d’histoire. » — chronique complète

L’eau de Rose de Laurence Martin : « L’eau de Rose c’est donc mon coup de cœur 2018, un livre qui vous donne envie d’aimer la vie, d’aimer les gens… La plume de Laurence m’a bercé tout au long de la lecture… Une lecture que je n’avais pas envie de finir tant elle fait du bien. Ce livre, j’ai envie de l’offrir à tout le monde, il donne le sourire et réchauffe le cœur… Il s’agit d’un bijou, à consommer sans modération ! » — chronique complète

Les Quatre Elements, tome 1 : une ère nouvelle de Chris Red : « Il s’agit d’une très belle découverte. Un pas de plus dans l’univers de la science fiction et je me rends compte que de nombreuses valeurs ressortent de ma lecture. Je me suis attachée aux personnages et à leur destin respectif. J’espère que les tomes suivants répondront à mes interrogations et ouvriront de nouveaux horizons. Ce fut une agréable lecture ! » — chronique complète

Strarda de Mishakal Yveldir : « Grâce à sa voluptueuse plume, Mishakal Yveldir est parvenue à créer une vraie atmosphère ainsi qu’un cadre très intéressant pour y implanter son histoire de vampires. Il s’agit d’un premier tome très sombre et violent qui laisse présager une suite sulfureuse. En plus d’aborder des thématiques intéressantes, ce livre propose un voyage à la fois sensuel et sensoriel. Le chemin vers la vengeance semble tout tracé pour un homme dont la destinée s’annonce incroyable. » — chronique complète

Timothy Blake : la mort en héritage de Bridget Page : « Ne pensez pas qu’il s’agit d’un simple thriller, il est bien plus que cela. Certains passages vous mettront le baume au cœur et vous feront oublier, l’espace d’un instant, toute l’horreur qui peut habiter l’homme. Timothy Blake : la mort en héritage est un livre avec des personnages travaillés, une intrigue très bien ficelée et une plume qui vous entrainera vers des sentiers inconnus à la découverte de ce qui constitue l’essence même de l’homme. » — chronique complète

Un nouveau monde, tome 1 : l’Unification de Tessa Nauvel : « Entre érotisme et sensualité, rien n’est cru, j’ai même parfois eu l’impression d’être enveloppée d’une certaine douceur. L’histoire est envoûtante et l’on progresse pas à pas, lentement, à chaque fois un peu plus dans la passion et la douleur. Ce tome illustre très bien la diversité et l’intensité des sentiments, ce fut pour moi une superbe découverte. Je suis plus qu’impatiente de lire la suite. » — chronique complète


Créative, perfectionniste, sensible, impliquée, sociable.


« Vous devrez apprendre à faire avec la parole subtile ce que vous ne pouvez faire à mots ouverts ; à évoluer dans un monde qui privilégie l’apparence, avec toutes les agilités de l’éloquence, à être le tisseur de mots de soie. Si les flèches transpercent le corps, les mots peuvent percer l’âme de part en part »

L’île du jour de Umberto Eco


Mon auteur préféré est Maxime Chattam, mon livre préféré est Le Comte de Monte-Cristo de Alexandre Dumas, ma saga préférée est Le livre perdu des sortilèges de Deborah Harkness, mon genre préféré est la Science-Fiction, mon personnage préféré est John Coffey dans La Ligne Verte de Stephen King.