Quelle est la différence entre le salaire brut et le salaire net dans la fonction publique ?

Accueil > Quelle est la différence entre le salaire brut et le salaire net dans la fonction publique ?

Tout comme les employés du secteur privé, les fonctionnaires de l’État perçoivent un salaire à la fin du mois. Toutefois, leur rémunération ne se calcule pas de la même manière quand il s’agit de passer du salaire brut au salaire net. En réalité, le pourcentage de réduction appliqué dans le privé est différent de celui appliqué dans la fonction publique. Apprenez-en plus.

Salaire brut : ce qu’il faut comprendre

Encore désigné salaire brut, le brut est le montant reçu par un salarié après avoir mis ses compétences au service de son employeur selon les termes de son contrat de travail. Le brut comprend le montant fixe, les bonus, les primes accordées à l’employé et d’autres avantages liés à ses fonctions.

Il faut comprendre par salaire brut, le salaire qui n’a fait l’objet d’aucun prélèvement. Il représente la totalité de ce qu’un employé est censé recevoir comme rémunération.

Salaire net : ce qu’il faut comprendre

Le net ou le salaire net est le montant que l’employé reçoit dans son compte en banque après que des prélèvements aient été effectués sur le salaire brut. Sont déduites les charges sociales et les charges fiscales. C’est en résumé la rémunération réelle de l’employé.

Qu’est-ce qui différencie le brut du net ?

La différence entre le brut et le net se situe au niveau des taxes. En effet, le salaire brut n’est frappé par aucune taxe. Ce qui est le cas au niveau du salaire net. Celui-ci est le résultat de la soustraction de toutes les charges imposées sur un salaire.

Pour remarquer la différence, il faut juste observer sa fiche de paie. Elle comprend le montant brut ainsi que les différentes charges qui sont prélevées. L’employé dispose de tous les éléments d’appréciation sur sa fiche de paie pour comprendre le montant qui lui a été versé comme salaire sur compte bancaire.

Comment passer du brut au net ?

Comment passer du brut au net ?

Le salaire net s’obtient sur la base de calcul appliqué au salaire brut. Il s’agit en réalité d’un pourcentage qui est déduit du salaire brut. Selon que le salarié est du secteur privé ou public, ce pourcentage peut varier.

Le pourcentage retenu pour être déduit du salaire brut dans le secteur des entreprises du privé est de 23 %. Pour les employés de la fonction publique, ce pourcentage est de 15 %. Par exemple, si vous êtes un employé dans une entreprise privée et que votre salaire brut est de 1600 euros, le calcul se fera ainsi : 1600 — (1600×23/100) = 1232 euros.

Si par contre, vous êtes fonctionnaire, le calcul se fera sur la base des 15 % : 1600 — (1600*15/100)= 1360 euros. Sur le montant issu de ce calcul, viennent s’ajouter d’autres prélèvements que voici :

  • Contributions sociales ;
  • Cotisations de retraite complémentaire ;
  • Cotisations pour la sécurité sociale ;
  • Cotisations de chômage.

Pour toutes ces cotisations, un taux est appliqué. Ce qui rend parfois complexe le calcul du salaire net par les employés. Néanmoins, pour des raisons de transparence, toutes les charges déduites du brut sont renseignées comme il est précisé plus haut sur la fiche de paie.

Retenez simplement que la différence entre le brut et le net repose sur les taxes prélevées. Le salaire brut est sans défalcation alors que le net si. Ce dernier est réellement ce qui est viré au salarié.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.